Hasard et coïncidences… et vous, vous y croyez encore ?

Le hasard, c’est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer
Théophile Gautier

Notre société occidentale est irrémédiablement tournée vers le cartésianisme. Notre vocabulaire regorge d’ailleurs de synonymes plus ou moins cocasses pour désigner tous ces petites bizarreries que la vie nous envoie : hasard, coïncidences, coup de chance, accident, aléa, imprévu, aubaine etc. Les exemples les plus fréquemment cités sont ces rencontrées inopinées ou ces événements qui se produisent précisément au bon moment de votre vie et la plupart du temps, quand vous ne les attendiez plus.

Nous avons tous vécu ces coups de chance qui viennent nous bousculer dans nos habitudes. Mais, si la spiritualité est entrée dans votre existence, vous doutez de plus en plus de leur caractère aléatoire. Et vous faites bien ! Le hasard est l’une des nombreuses illusions mises à notre disposition pour nous faire oublier que nos incarnations ne sont rien d’autres que des jeux où nous devons nous reconnecter à nous-mêmes.

COMMENT DÉFINIR LE HASARD ?

C’est assez simple. Ce sont ces circonstances qui vous mettent en face de situations que vous jugez comme favorables et qui vous permettent de vivre des situations agréables ou qui introduisent un changement durable dans votre petit train-train.

Les exemples ne manquent pas : vous rencontrez votre futur conjoint en allant prendre un train que vous ne prenez jamais d’habitude, vous retrouvez un ami perdu de vue à l’occasion d’un déplacement professionnel dans une ville où vous n’êtes jamais allé, on vous invite à une soirée où vous rencontrez votre futur employeur, une rentrée d’argent inattendue vous permet de vous sortir d’un mauvais pas, vous ratez un avion qui part sans vous et vous entendez que finalement, il s’est écrasé quelques heures plus tard, etc. Il y a tant d’exemples qu’un livre ne suffirait pas à tous les recenser.

Evidemment, notre esprit balaye toutes les circonstances vécues comme néfastes, qui pourtant, elles aussi, sont les fruits de ce fameux hasard. Vous grillez un feu rouge pour la première fois de votre vie devant un peloton de gendarmerie, vous vous faites licencier dans d’atroces conditions, on vous donne une place pour un concert mais celui-ci est finalement annulé, et là encore, je m’arrête avant d’entamer une liste sans fin.

LE HASARD EST UNE ILLUSION

Oui, je vous l’affirme. Ce que vous appelez hasard n’est qu’une illusion des plans subtils concoctée à votre intention pour vous amener dans une direction qui vous est plus favorable. Bien entendu, cette assertion est plus facile à accepter quand ce hasard vous fait gagner à la loterie que quand votre voiture prend feu au fond d’un ravin ! Mais je vous demande quelques minutes pour vous expliquer plus longuement le mécanisme.

Nous sommes tous faits de vibrations, neuro-transmetteurs et autres substances que vous ne percevez pas à l’œil nu. Si vous êtes heureux ou si vous êtes triste, il est clair que vous ne diffuserez pas les mêmes ondes autour de vous. D’ailleurs, avez-vous déjà fait l’expérience de croiser une personne totalement inconnue et d’avoir envie de changer de trottoir ?  De nouveau, notre vocabulaire possède une expression symptomatique entre toutes  : « je ne peux pas le sentir ». Croyez-vous vraiment qu’il s’agit juste d’odorat ? Bien sûr que non, la science a désormais rejoint cette pensée puisqu’il est désormais prouvé, par exemple, que lors d’une rencontre amoureuse, des phénomènes chimiques accompagnent le processus.

VOTRE ETAT INTÉRIEUR INFLUENCE LES EXPÉRIENCES QUE VOUS VIVEZ

Notre état vibratoire (c’est-à-dire notre capacité à vibrer tel ou tel sentiment) entre en interaction avec le reste du monde. Nos guides, sachant notre mission de vie et ce que nous souhaitons expérimenter dans notre incarnation, s’arrangent pour mettre sur notre route les expériences parfaites qui nous feront avancer. Le bien et le mal n’existent pas en tant que tels dans leur esprit. Si vous êtes convaincu(e) que la vie est dure, ils mettront sur votre route, comme par hasard, de grandes difficultés qui vous mettront encore plus fortement devant cette réalité.

Ainsi donc, en fonction de vos croyances et pensées intimes même les plus inconscientes, la vie vous envoie, comme par hasard, l’exact reflet de ce que vous êtes. Vous êtes donc toujours responsables de ce qui vous arrive. Je ne sais que trop bien que cette prise de position est pour beaucoup plus que choquante mais hélas, elle se vérifie à chaque fois.

LES SYNCHRONICITÉS OU COMMENT TRAVAILLER AVEC LE HASARD ?

Une fois que vous avez accepté cette loi aussi inévitable que la gravité, vous pouvez envisager votre vie sans plus la subir. Au lieu de prendre de plein fouet ses vicissitudes, pourquoi ne pas devenir maître de votre vie ? Pourquoi ne pas accepter finalement que c’est vous qui créez tout ? Bien sûr, il faut sortir de votre petit personnage de victime au plus vite et travailler avec le hasard.

Déjà, pourquoi ne pas changer de vocabulaire ? Chaque mot que vous employez est créateur, alors pourquoi ne pas remplacer hasard par synchronicité ? Voilà une bonne façon de commencer. Ce simple changement indique à l’univers que vous acceptez ces soubresauts incessants. Epitecte ne disait-il pas d’ailleurs : « Raisin vert, raisin mûr, raisin sec, tout est changement. Non pour ne plus être, mais pour devenir ce qui n’est pas encore ».

Si vous adoptez cette vision, vous accueillerez les synchronicités pour ce qu’elles sont : des occasions d’avancer vers le mieux. Qu’elles soient agréables ou non. Qu’elles soient importantes ou mineures. Toutes auront une signification.

COMMENT INFLUENCER LE HASARD ?

Cette question peut paraître bien arrogante mais il n’en est rien. Influencer le hasard n’est pas une illusion. Il s’agit de reprendre en main votre pouvoir personnel.

Pour vous en convaincre, faites donc un essai. D’abord, sur de petites choses. Vous pensez, par exemple, que c’est une galère d’aller faire des démarches administratives depuis toujours. Et si vous partiez du principe que finalement, la prochaine démarche sera agréable. Quel risque réel prenez-vous ? Aucun en vérité.  Mais, vous verrez, le simple fait de penser que tout se passera bien vous fera vivre des moments plus agréables que vos expériences précédentes.

Ensuite, pourquoi ne pas vous attaquer à de plus grands chantiers ? Comme l’image que vous vous faites de vos relations aux autres ou à l’argent. De nouveau, vous n’aurez d’autres risques que d’être surpris des changements ! Chemin faisant, restez ouverts aux petites synchronicités qui vous entourent. Aucune n’est due au hasard, de nouveau. Acceptez simplement le fait que vous ne les verrez pas toutes. Notre cerveau ne pourrait gérer une telle masse d’information. Sachez seulement que celles que vous comprendrez orienteront vos pas vers une meilleure compréhension de vous-mêmes.

N’hésitez pas à partager vos expériences en commentaires.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.